LE DONJON EST OUVERT
Maîtresse Célia, Dominatrice Maîtresse en BDSM.

Qui est Maîtresse Célia ?

Dominatrice à Paris, Maitresse en BDSM, Maîtresse Célia attend un homme soumis à ses pieds, afin d’user et d’abuser de lui. Elle aime les hommes réellement soumis, pas simplement par jeu, expérimentés ou novices, avant tout motivés et obéissants.
Si elle est intransigeante, elle s’investit beaucoup lorsqu’un soumis lui montre sa bonne volonté.

  • Maîtresse Célia aime l’improvisation dans un cadre consenti à l’avance. Votre présentation précise lui permettra de préparer au mieux le programme le plus adapté à votre cas. Elle conduira la séance alors librement dans le cadre fixé et consenti, selon son bon plaisir, son inspiration et son humeur du moment.
  • Les pratiques ne sont pas pour elle une finalité mais les moyens de vous faire lâcher-prise afin d’atteindre l’extase ou le subspace. Son plaisir est de sentir votre abandon à son autorité. Elle vous plongera alors dans vos sensations et vos émotions les plus profondes.
  • Dominatrice à Paris, Maîtresse en BDSM, Maîtresse Célia mène ses séances de façon Sûre, Saine et Consensuelle (SSC) dans le respect du consentement préalable et des limites que vous aurez indiquées dans votre présentation, pratiques envisagées, marques, etc.
  • Elle tient compte de votre expérience, sachant que les novices sont les bienvenus.
  • Votre âge et votre apparence physique ne font pas partie de ses critères de sélection, cependant Maîtresse Célia vous interrogera sur votre état de santé, votre forme physique et vos aptitudes du moment. 
  • Elle vous proposera un mot de sécurité (safeword) pour vous permettre de stopper à tout instant en cas de problème.
  • Gel hydroalcoolique et douche à votre arrivée.
  • Tous les rapports sont protégés (cuni, anu, fellation, pénétration, godes, etc.).
  • Tous les instruments utilisés sont nettoyés et désinfectées après chaque séance.

Cela va sans dire, et cela va encore mieux en le disant !

Maîtresse Célia reçoit sur Rendez-Vous dans son Donjon Privé

  • Deux minutes à pied du métro Hoche, l’adresse vous sera communiquée par téléphone à votre arrivée.
  • Parking public à proximité immédiate du métro Hoche, dans la Galerie Commerciale Hoche.
  • Ambiance feutrée et playlist soigneusement choisie se diffuse dans toutes les pièces créant une atmosphère propice,
  • Une grande douche pour vous débarrasser à votre arrivée des miasmes de la ville, permet aussi d’aller plus loin avec des jeux humides qui pourront clore la séance en beauté : champagne !
  • Dans la pièce principale trône son fauteuil de cuir d’où elle conduira votre interrogatoire,
  • Des points de fixation murale pour immobilisation totale verticale ou horizontale 
  • Une table “whipping bench” en acier qui sert aussi de “table d’opérations”,
  • Un cadre de suspension muni d’un sling dans la “backroom”.
  • Entraves, entraves caoutchouc, cuir ou métal, chaînes, cordes japonaises, barre d’écartement, camisole intégrale latex, wrapping,
  • Instruments de flagellation : Paddles en bois ou en cuir, martinets et flagellateurs caoutchouc, les meilleurs fouets et martinets polonais fabriqués dans la “Warsaw Prison”, cannes rotin et carbone,  
  • Godes et Plugs de toutes les tailles possibles et imaginables (voire peu imaginables), crochet anal,
  • Cock & balls, ballstretcher, cages de chasteté, parachute, travail des testicules, humbler,
  • Travail des seins : pinces de diverses intensité, poids, pompe à seins, nipple clamps, nipple grabber, soutien gorge punitif à pointes,
  • Cagoules et masques, harnais de tête, bâillons et mors, écarteur de bouche, crochet nasal,
  • Vêtements et accessoires pour la féminisation : perruques et lingerie, petites robes moulantes, corsets, tenues de soubrette,
  • Medical play : aiguilles, roulette de Wartenberg, sondes, speculum, écarteur de bouche,
  • Matériel d’électro eStim 2B pour stimulation poussée, plugs, straps, wand, speculum, sodurètre électro,
  • Nursing BDSM (ABDL) : lavement, couches, bavoir, biberon,
  • Etc.

Les derniers témoignages

Immobilisation

Les yeux plus gros que le c…

Vincent se demande s’il n’a pas eu “les yeux plus gros que le ventre” en adressant sa demande à Maîtresse Célia. Il a coché toutes les cases ! Va-t’il regretter ses choix une fois suspendu au crochet anal, lorsque Maîtresse Célia approche avec ses aiguilles ?…

LIRE LE TÉMOIGNAGE

Maîtresse Célia dans les Médias